Départ de Madame Maman, arrivée d’un nouveau pensionnaire

Ce soir, Madame Maman est partie vivre dans son nouveau foyer. Ma joie est plus grande que ma peine, parce que je sais qu’elle est déjà aimée par ses nouveaux papas adoptifs, et qu’elle sera très choyée. J’ai de la chance d’avoir pu être témoin de moments de tendresse féline entre Madame Maman et ses rejetons démoniaques. Et je t’assure qu’elle n’a pas fait que leur fournir du lait, oh non! Elle leur a enseigné à être de bons chats. Quand les petits démons exagéraient un peu trop, Madame Maman leur montrait les limites. Wo. Les nerfs. On se calme. Les chatons qui reçoivent une éducations maternelle suffisamment longue (et adéquate!) sont plus équilibrés et contrôlent mieux leurs émotions. Ce qui fait qu’en plus d’être mieux dans leur peau, ils sont plus faciles à vivre pour les humains avec qui ils cohabiteront, puisqu’ils risquent moins de développer des troubles du comportement qui, je tiens à le rappeler, font partie des premières causes d’abandon. Il semblerait qu’au Québec, en plus d’avoir plein d’autres gros défauts en ce qui a trait à notre rapport aux animaux, on ait tendance à séparer les chatons de leur mère beaucoup trop tôt. Je t’invite à lire cette chronique d’Éduchateur, où on explique que maman chatte enseigne le cours Communication féline 101 à ses rejetons entre leur 5e et 14e semaine de vie. Il faut retenir qu’un chaton devrait rester avec sa mère au moins jusqu’à sa 12e semaine.

On estime que les démons sont nés à la fin mai. La date de naissance inscrite sur leur carnet de santé est le 28 mai, ce qui veut dire qu’ils entament leur 13e semaine de vie sur Terre. Madame Maman fut une mère exemplaire, ils passent beaucoup de temps à jouer entre eux, ils mangent du bon menoum de manger de luxe, et ils sont dorlotés comme des p’tits crisses d’enfants gâtés. J’espère que ces bons soins sauront réparer leur départ dramatique, que leur séjour à la fourrière est disparu de leur mémoire, et que le meilleur est à venir pour eux.

Et maintenant? Les démons sont encore tous là. Le départ d’Erika est prévu pour dimanche prochain, celui de Damien aura lieu possiblement à la fin du mois, et Jannoune reste avec moi jusqu’à la fin septembre. Quant à Whitney et Frédéric Démon, j’ose croire que je pourrai t’apprendre une bonne nouvelle à leur sujet très bientôt (oui oui, j’ai un plan).

Aon.

Madame Maman commence déjà à être à l’aise.

Et encore? Eh bien, la Fondation Po a un nouveau pensionnaire. Depuis hier soir, en fait. Ringuette et moi sommes allés le chercher à l’aéroport, il est de retour au pays après une longue absence. Ouais, la PoF héberge aussi des humains, on dirait. Mais je demanderai pas de dons pour lui. Je peux le nourrir avec des p’tits poudings Belsoy jusqu’à ce qu’il trouve du boulot puis un endroit pour vivre. Et là, en ce moment, il apprend à vivre avec les p’tites poffes du yawbe. Il m’a envoyé ce message tantôt :

Capture d’écran 2014-08-21 à 02.49.55

Tu vois bien que j’exagère pas?