Leeloo, prince des planchers de bois franc

C’est le Dr Jaramillo qui a examiné Leeloo. Il est très gentil, la semaine dernière il tolérait même que Whitney et Frédéric Démon lui grimpent sur les jambes comme s’il était un tronc d’arbre, et il ne s’est même pas fâché quand Whitney a découvert et englouti la réserve de treats sur son bureau. Bref, un gentil monsieur.

Leeloo-patte

Un bandage fashion pour un prince.

Première bonne nouvelle : Leeloo n’a pas de fracture! L’une de ses phalanges est fissurée, alors le vétérinaire lui a fait un bandage pour éviter que ça ne dégénère. Parce que ça aurait pu finir par fracturer. Leeloo doit prendre un médicament anti-inflammatoire, du Metacam. Po aimait bien ça, mais lui, il trippe pas. Pour aider Whitney (l’humaine…) à lui administrer sa médication plus facilement, je lui ai trouvé ce tutoriel, où l’on peut voir un chat qui a un toupet :

Ça pourrait t’être utile si jamais ton chat doit prendre un médicament liquide.

L’autre bonne nouvelle, c’est que vous avez été nombreuses et nombreux à nous envoyer des dons! Whitney et moi étions très émues. La tentation de devenir misanthrope n’est jamais loin, alors cette générosité, cette bonté, ça nous permet d’aimer le monde. Merci, chers humains.

Donc, oui, la facture a pu être payée au complet! Elle s’élevait à 223,37 $. Whitney a mis 50 $, et il restait donc 173,37 $ à payer. Ma soeur a payé par téléphone avec sa carte de crédit, puis elle m’a demandé de lui rembourser seulement 150 $. Même après avoir atteint l’objectif, la PoF a reçu d’autres dons, accompagnés de gentils messages de soutien. Au total, la PoF a reçu 255 $! L’excédent pourra donc être utilisé pour soigner d’autres chats. Je parle de chats, mais ça pourrait bien être d’autres espèces aussi… On verra bien!

Merci à vous, mille broux!