La tendresse d’un démon

Quand Frédéric-Démon ronronne près d’elle, Rosie est tout de suite apaisée et se met elle-même à ronronner. Je ne saurais expliquer pourquoi, mais quand elle ronronne, sa respiration semble moins laborieuse. Peut-être à cause des vibrations? En tout cas, la présence de son grand-frère-papa adoptif lui fait du bien, et j’ai remarqué que Flaubert aussi aime bien dormir avec mon beau chat brun. Whitney, elle, est surtout une partenaire de jeu. Quand Rosie a tenté un rapprochement aujourd’hui, Whitney est partie en chignant. Mes démons sont donc des alliés pour la Fondation Po! Ils réconfortent les pensionnaires et jouent avec eux. Et ça donne un petit break à maman Cyndi-Lauper.

Demon-Rosie_4787

« Tu vois? C’est comme ça qu’on se couche sur un portable. »

Demon-Rosie_4783

« C’est une bonne source de chaleur, et maintenant, l’humaine peut nous donner toute son attention. » 

Lire la suite

Whitney et Frédéric-Démon : jusqu’à ce que la mort nous sépare

 Je viens de vivre un pur moment de tendresse. Je me suis assise sur mon lit avec mon portable sur les genoux et, alors que je m’apprêtais à remercier les âmes généreuses qui ont envoyé des dons à la PoF, je me suis vite retrouvée envahie d’amour. Whitney d’un bord, Frédéric-Démon de l’autre. Les deux chatons démoniaques couchés à mes côtés, la tête sur mes cuisses, le moteur au maximum. Et les p’tits yeux doux. Aon. Comment ça se peut, être fin de même? Et c’est là que je dis que je dois prendre le temps d’écrire ceci, pour enfin annoncer

LA NOUVELLE QUE TOUT LE MONDE SAIT.

Eh oui, j’ai flanché, j’ai décidé d’adopter mes deux démons. C’est pour ça que je disais que j’ai échoué ma première expérience en tant que famille d’accueil. Je m’étais jurée de n’en garder aucun. J’avais même trouvé un bon foyer pour Whitney et Démon! Et pire encore : je les avais emmenés dans leur nouveau foyer! Patrick, mon ex-mari, était d’accord pour les accueillir chez lui, et je lui avais proposé d’être la marraine des démons. OK, c’était un choix un peu égoïste, parce que je savais qu’en les confiant à Patrick, je pourrais les revoir régulièrement, mais j’ai bien sûr considéré le fait qu’il habite une grande maison dans une village, avec un accès à un cour arrière, sur une rue peu fréquentée. Le paradis des minets, quoi. Alors pourquoi j’ai cruellement repris les chatons à Patrick ? Je m’explique.

Lire la suite

Star Love

Chère lectrice, aujourd’hui je veux te parler d’une histoire qui finit bien. Bon, l’histoire n’est pas réellement finie, mais tu vas comprendre ce que je veux dire.

Mes tout premiers pensionnaires, mes p’tites poffes chéries qui étaient condamnées à mort, ont tous trouvé un bon foyer. Moi je te le dis, ça vaut la peine de pelleter de la marde en pleine nuit et de courir chez le vet avec six chats quand tu vois le résultat que ça donne. Tous ont maintenant la chance de vivre une vie confortable, une vie digne d’être vécue. Je t’avais raconté comment Madame Maman s’émancipe chez ses papas adoptifs, je veux maintenant te parler d’Erika.

Ma toute grise et veloutée Erika s’appelle maintenant Padme, et elle vit une histoire d’amour avec Anakin, un magnifique jeune chat très classe qui porte le tuxedo. Mon amie Laurie est venue la chercher en compagnie de son amoureux, et Padme est entrée elle-même dans sa cage de transport. Je parie qu’elle a déjà oublié sa fratrie. Non mais regarde-là. Essaie de me faire croire que cette chatte n’est pas bien :

Anakin & Padme

Aooooooooooon.

Lire la suite

Damien, fils de Satan

Après une soirée endiablée à courir plus vite qu’un guépard mais avec beaucoup moins d’élégance et d’efficacité, Damien le p’tit poffé vient me rejoindre dans mon lit, émet un miaulement à peine audible, et se couche sur le côté en ronronnant sous mes caresses.

Damien_2127

Ah, je l’aime, ce p’tit maudit. Je suis sûre qu’il sera grand, immense, mais qu’il restera toujours un p’tit crisse.