Des cadeaux de Noël différents

C’est la période de l’année où on donne des cadeaux à nos proches, mais c’est aussi celle où les besoins sont criants pour venir en aide aux chats errants. On n’a pas eu à attendre le solstice pour que le vrai froid arrive, la saison des engelures est commencée.

Cette année, je te propose d’offrir des cadeaux différents. Pour faire un gros fuck you à cette société capitaliste de surconsommation, mais surtout pour offrir la générosité, je te suggère de faire des dons au nom des personnes qui te sont chères. Bien sûr, je te propose la Fondation Po parce que c’est mon organisme (duh!), mais ça peut être à un autre organisme qui aide les animaux, je pense entre autres à Projet Sphinx, Adoptez un chat errant ou les Aristopattes, ou encore ça peut être pour une autre cause qui est importante pour la personne à qui tu l’offres.

Si tu veux faire un don à la Fondation Po au nom d’une personne qui t’est chère, écris-moi, et je lui enverrai une carte de souhaits si tu le désires.

Pour faire un don à la Fondation Po
Utilisez le bouton PayPal sur cette page (en haut, à droite), ou appelez à l’une de nos cliniques pour transférer de l’argent par carte de crédit : Chats Montréal, 1830 Sherbrooke Ouest, (514) 939-2287, ou Hôpital vétérinaire métro Iberville, 2525 Jean-Talon Est, 514-228-1197. Suffit de dire que c’est pour faire un don à la Fondation Po.

Je rappelle que la Fondation Po ne fonctionne que grâce aux dons. L’argent récolté est utilisé pour les dépenses de base (nourriture et litière) et les soins vétérinaires. En ce moment, on paie une grosse facture (1 583,81 $) pour les soins de six chatons trouvés errants (Snow, Elvira, Gluten, Boo, She-Ra et Jem), et on devra bientôt payer les soins et l’amputation de Ghyslain, qui a une fracture de la queue. D’autres chats attendent dehors. Plus on aura de fonds, plus on pourra en aider.

Outre les dons à des organismes, je propose d’offrir des livres. Parce que c’est important, les livres. Numériques ou imprimés. Des livres québécois, achetés dans une librairie indépendante. Comme Isabelle, complètement vedge, un livre de cuisine végétalienne magnifique et rempli de recettes délicieuses et pas déroutantes pour les néophytes. J’encourage tout le monde à devenir végane (ou le plus végane possible), parce que c’est la manière la plus simple de réduire la souffrance animale et notre empreinte écologique. En plus, Isabelle donne 10 % de ses droits d’autrice à la Fondation Po. Win win!

couverturefisabellecompletementvedge

Si tu l’as déjà (bin quoi, ça se peut), tu peux aussi fouiller parmi les publication des éditions de l’Écrou, Rodrigol, Pow Pow, Mécanique générale, Remue-ménage, Ta Mère, Le Quartanier, Tryptique, Moult Éditions, Fond’tonne, etc. Tu risques pas de te tromper. Rien à voir avec les animaux, mais je t’en parle quand même, par pure générosité.

Pour d’autres cadeaux palpables, on vend aussi de la merch! Il nous reste encore quelques calendriers, au coût de 25 $, on fait des t-shirts, on a des livres et des œuvres qui nous ont été offerts par les artistes même.

preview

Écris-nous pour commander un calendrier. Il en reste peu!

Merci, et n’oublie pas de prendre soin de toi et des autres. Mille broulx. xx

Gaspard

Date de naissance : Août 2016

Genre
 : Mâle

Stérilisé
 : Oui.

Griffes
 : Oui, et il va les garder. On peut vous montrer comme les tailler!

Propreté
 : Excellente!

État de santé
 : Gaspard est en bonne santé, il est vermifugé et vacciné.

Caractère
 : 
Câlin, joueur, très tendre et affectueux, Gaspard est bien socialisé avec les chats et les humains. Il déteste voyager dans sa cage de transport, mais dès qu’on le prend sur nous, il se calme et ronronne fort en nous faisant des yeux doux. C’est un parfait petit amour.

Pour adopter Gaspard ou n’importe qui d’autre à la Fondation Po, veuillez s’il vous plaît remplir ce formulaire après avoir lu les conditions d’adoption.

Dorloter Whitney

(Cet article a d’abord été publié sur Patreon.)

Whitney a commencé à m’inquiéter dimanche soir. Elle avait perdu l’appétit, restait cachée dans des endroits retirés, et ne voulait même pas jouer. Ma Whitney fofolle n’était plus tannante, et bien que je ne voyais pas d’autres signes alarmants (pas de fièvre, pas de déshydratation, pas de léthargie), j’ai préféré consulter pour en avoir le cœur net.

Le Dr Marku a donc examiné Whitney hier. Elle est jeune et n’a jamais été malade. On aurait pu faire un paquet de tests, mais il a préféré attendre encore quelques jours et attribuer son état au stress. C’était mon hypothèse, puisque Whitney est une petite chatte qui semble un peu plus sensible aux changements. Elle met toujours plus de temps à s’adapter aux nouveaux pensionnaires. Et dans les derniers mois, elle a dû cohabiter avec Ong Lee, Jean-Claude (Monroe), Bela Lugosi, et Hillary la tornade. En plus, notre salon est inaccessible depuis 2-3 semaines pour cause de rénovations mineures. Ça fait beaucoup de stress pour ma gougoune.

Hillary est partie dans son nouveau foyer d’accueil mardi (merci Isabelle!). Le Manoir Po est bien tranquille en ce moment. Trois chats seulement, ça fait longtemps que j’ai pas vu ça! Eh bien on dirait que c’est tout ce qu’il fallait pour que je retrouve ma Whitney fofolle. Ce matin, vers 6 h, elle m’a réveillée pour jouer. Elle m’a apporté son nouveau jouet préféré, un long cordon. Ce cordon, je peux le lui lancer dans tous les coins de la pièce durant une heure et elle ne se tanne pas. Elle va grimper et fouiller et réfléchir pour atteindre le cordon, puis me le ramener fièrement sur le lit. Tout ça en couinant et en miaulant.

Là, elle ronronne fort sur moi, ses petites pattes gantées bien étalées, le cou perdu dans les limbes et les yeux mi-clos.

On va garder le Manoir Po tranquille pour un bon moment. Mes chats ont besoin de se sentir chez eux. Je vais racheter des recharges pour mes diffuseurs Feliway. Et finir de rénover leur salon. Avec plein de tablettes pour les minous.

whitney transport

Le pipi de Bela Lugosi

(Cet article a d’abord été publié sur Patreon.)

Ça a commencé par un message de Zéa qui me dit que le gros chat noir s’est mis à pisser dans le bac à recyclage et sur le stock de macarons de Mathieu. Oh ho, c’est mauvais signe. Bela n’a pas l’habitude d’uriner hors de sa litière, et si l’historique médical de Frédéric-Démon m’a appris une chose, c’est bien que la première cause des pipis hors litière est d’origine médicale et non comportementale comme on a souvent tendance à le croire. J’ai tout de suite appelé à ma clinique pour prendre un rendez-vous, et c’est Dr Beaudin qui m’a répondu, pour m’apprendre que la clinique était fermée (bien sûr, les chats tombent malades durant les jours fériés). C’est le lendemain midi que j’ai pu consulter, après m’être assurée que Bela ne présentait pas de signes de blocage urinaire. (Je vous invite à lire les symptômes. C’est très utile de les connaître parce que si votre chat a un blocage urinaire, il s’agit d’une urgence médicale. Sans traitement, il meurt atrocement.)

Là, je vous épargne les détails (genre Bela qui expulse tout sauf de l’urine durant la route vers la clinique, l’odeur, sont bain en arrivant, la longue attente parce qu’il ne veut pas faire pipi, les pigeons estropiés de la Place Norman-Bethune; merci à Magenta pour l’après-midi à chiller à l’ombre), avance rapide deux jours plus tard, au moment où je vais le chercher. La vétérinaire a pu récolter de l’urine et l’analyser : pas d’infection, pas de cristaux, mais des traces de sang. Parfois on n’arrive pas à trouver la cause d’une cystite, on dit alors qu’elle est idiopathique. Dans le cas de Bela, l’hypothèse de calculs vésicaux n’est pas exclue, puisqu’on n’a pas fait de radiographie, austérité oblige. Et si la vessie de Bela contient des calculs, il est possible que les cristaux urinaires s’y agglutinent, ce qui expliquerait qu’on n’en détecte pas dans l’échantillon de pipi. On se croise les doigts, mais surtout, on lui fait manger du mou urinaire : Royal Canin Urinary SO, la même formule qui a sauvé le pénis de Démon (parce qu’après deux blocages rapprochés, le vétérinaire envisageait l’urétroplastie, donc bye le pénissio). Ça tombe bien, Bela Lugosi trouve ça bon, du mou. En fait, il aime beaucoup manger de manière générale, il en est même devenu obèse, ce qui est un autre problème… Oui, parce que l’obésité peut causer plusieurs problèmes de santé, on le sait, mais on croirait pas spontanément que ça puisse faire partie des facteurs de risques des problèmes urinaires. C’est pourtant le cas!

En résumé, Bela doit maintenant manger uniquement des conserves, on surveille ses pipis de près, et on le met au régime. Si le problème persiste, on fera des radiographies. Tout ça aura tout de même coûté 350 $, et il n’a pas encore reçu ses soins dentaires. Une chance que tout le reste va bien pour Bela!

Un immense merci au personnel de la clinique vétérinaire Chats Montréal, à Magenta, et à Zéa. On vous donne d’autres nouvelles de monsieur Lugosi très bientôt!

Pour adopter Bela Lugosi, c’est par ici.

bela panthere

Des nouvelles aux saveurs variées

Jeudi dernier, je suis allée à la clinique avec Anne-Claire pour deux chats : Gina, notre chère Toune, et Agathe, la plus récente « protégée » de la Fondation Po. Gina avait besoin d’un détartrage, alors je devais la laisser à la clinique pour la nuit. Quant à Agathe, je savais qu’il fallait examiner sa bouche, mais je voulais d’abord qu’elle soit examinée et reçoive son rappel de vaccin.

Finalement, j’ai dû laisser sur place les deux chattes. Les dents d’Agathe étaient en si mauvais état — dents complètement pourries, gencives en sang et infectées —, je voulais pas qu’elle souffre une journée de plus. Mon vet acceptait de faire les deux détartrages le lendemain matin, et assurément des extractions pour Agathe.

Le lendemain, j’ai appris que Gina avait conservé toutes ses dents. Yé! Par contre, elle avait une infection urinaire, à traiter avec un antibiotique durant 10 jours. Tu vas me dire « comment peut-on diagnostiquer une infection urinaire en nettoyant les dents d’un chat? », mais l’affaire c’est que j’ai négligé de préciser que Gina devait aussi passer un test d’urine, chose qu’on n’avait pas pu faire lors de son bilan complet en décembre dernier. Je n’ai remarqué aucun symptôme (pipis hors litière, traces de sang, etc.) inquiétant, alors on suppose que l’infection est récente et légère. Tant mieux, ça devrait vite guérir! Par contre, ses éternuements ne s’estompent pas, alors je la ramène à la clinique ce soir. Pauvre cocotte. Elle sera pas contente. Et je te cacherai pas que ça commence à nous coûter cher. Surtout le cas d’Agathe…

Agathe s’est fait enlever six dents. Ouf. Rajoutons à ça des antibiotiques et anti-inflammatoires. Anne-Claire m’a dit qu’elle prend bien ses médicaments. Heureusement!

D’autres nouvelles, et non les moindres…

On a eu deux adoptions récemment. Je voulais les raconter en détail, mais je manque cruellement de temps, alors j’irai straight to the point.

Félix a enfin trouvé son foyer pour la vie! Après un an à la Fondation Po, il est adopté par une famille extra : les deux garçons qui vivent avec les fréroux chez leur papa vivent maintenant avec Félix chez leur maman, qui n’avait pas de chat (ça leur manquait!). Parle-moi d’une belle histoire! Merci à Anne-Claire et Mathieu d’avoir choyé Féfé durant un an, et merci à Jeanne de l’adopter pour la vie!

Felix_7373

Inoubliable Félix

Notre autre adopté, attention, tu vas tomber en bas de ta chaise… C’est Ch’ti! Oui! Notre vieux monsieur a finalement sa maison pour le reste de ses jours! Il vit maintenant à Drummondville chez un charmant couple, en compagnie d’une jeune chatte, un hérisson, un furet et un oiseau. Belle famille! Merci à Anne-Claire et Mathieu pour le transport, merci à Mary Eve et Marie-Pierre d’avoir hébergé et bien pris soin de notre Titi, et merci à Noémie d’offrir cette belle vie à notre gériatrique chéri!

12782398_852427168201241_1682133478_n

Beau dragon chéri.

Ça me fait un pincement, le départ de nos beaux matous. Mais je suis avant tout ravie et reconnaissante de les savoir heureux et chez eux.